Rechute

« Les rechutes sont-elles fréquentes ? Comment les éviter ? »

Dans le jeu excessif, comme pour la plupart des conduites addictives, les rechutes sont fréquentes lors des tentatives d’arrêt du comportement problématique. Par rechute, on entend dans le cas particulier un retour à une perte de contrôle en situation de jeu. Les rechutes sont souvent interprétées par le joueur et son entourage comme un échec ; une autre attitude assez fréquente de la part du joueur consiste à banaliser la rechute. Or, ces deux attitudes (dramatisation/banalisation) ne favorisent pas la reprise de contrôle. En effet, le joueur qui banalise peut passer à côté d’un signal indiquant une perte de contrôle qui risque de s’aggraver. Inversement, le joueur qui dramatise une rechute peut l’interpréter comme une incapacité à changer durablement et, de ce fait, renoncer à ses efforts de changement.

Pour les professionnels, la rechute est considérée comme partie intégrante du processus de changement. Il est important de prendre le temps d’analyser dans quel contexte elle est survenue. Ce peut être en effet l’occasion d’identifier de nouveaux éléments pour la suite du processus de changement et de mettre en place de nouvelles stratégies qui permettent de le maintenir.

bandeau bottom CJE - Centre du jeu excessif UNIGE - Université de Genève IMSP - Institut de Médecine Sociale et Préventive CHUV - Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Accepter les Cookies ?