Suicide

« Le jeu excessif peut-il conduire au suicide ? »

Il semble en effet que le jeu excessif puisse être un facteur de risque de suicide. Dans une étude canadienne (Séguin et al, 2005), on a retrouvé un problème de jeu d'argent chez 5% des personnes décédées par suicide. On observe également que les personnes qui consultent pour un problème de jeu ont fréquemment des idées suicidaires, et qu’un pourcentage non négligeable d’entre elles a déjà fait une ou plusieurs tentatives de suicide dans leur vie. Il faut mentionner toutefois que de nombreuses personnes qui souffrent de problème de jeu ne pensent pas au suicide et ne passeront jamais à l'acte! Le lien entre jeu excessif et suicide peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Premièrement, les nombreuses pertes associées au jeu excessif (aux niveaux financier, relationnel, social, etc.) peuvent mener à une détresse importante et à un sentiment d’impasse existentielle. Deuxièmement, le jeu excessif est fréquemment associé à des troubles de santé mentale et à d’autres addictions (toxicomanie, alcoolisme) qui sont identifiés comme également fortement associés au risque de suicide. Enfin la tendance à l’impulsivité, qui est fréquemment retrouvée chez les personnes qui ont des problèmes de jeu, peut contribuer à expliquer le lien entre jeu excessif et passage à l’acte suicidaire.

 

bandeau bottom CJE - Centre du jeu excessif UNIGE - Université de Genève IMSP - Institut de Médecine Sociale et Préventive CHUV - Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Accepter les Cookies ?