Conséquences du jeu excessif

Le jeu excessif entraîne toujours des conséquences négatives. Celles-ci varient selon le degré de gravité du problème et, bien sûr, selon la situation individuelle de chacun.
Voici les conséquences les plus couramment rapportées par les personnes concernées et par leur entourage.

 

Conséquences financiers

- Pertes d’argent
- Dettes avec ou sans poursuites
- Factures non payées / crédits multiples
- Utilisation de budgets destinés à d'autres fins

Conséquences conjugales et familiales

- Conflits conjugaux et familiaux
- Mensonges, manque de communication
- Violence verbale/physique
- Séparation / divorce

Conséquences sociales

- Isolement
- Emprunts
- Conflits avec l’entourage
- Précarisation

Conséquences émotionnelles

- Dépression / anxiété
- Honte / culpabilité
- Idées suicidaires avec ou sans passage à l’acte

Conséquences professionnelles

- Retards / absentéisme
- Irritabilité / manque de concentration
- Licenciement

Conséquences judiciaires

- Activités illégales (vols, détournements d'argent)
- Suites pénales ou civiles

bandeau bottom CJE - Centre du jeu excessif UNIGE - Université de Genève IMSP - Institut de Médecine Sociale et Préventive CHUV - Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Accepter les Cookies ?