Aspects positifs des jeux vidéo et d’Internet

Les jeux vidéo et l’utilisation d’Internet ont aussi des vertus ! Voici quelques apports d’une pratique éclairée de ces médias :

  • Développe l’intelligence visuelle, permet d’apprendre à gérer plusieurs tâches simultanément (par ex. écrire sur le chat, déplacer le personnage avec la souris et le clavier), améliore les capacités de résolution de problèmes.

  • Peut agir comme un renforcement posi tif, par exemple en améliorant l’estime de soi, ou en permettant de recevoir de la reconnaissance de la part d’autres utilisateurs. L’utilisateur peut avoir l’occasion de définir des objectifs personnels qui l’amènent à modifier le regard qu’il porte sur lui-même.

  • Développe la coordination motrice, les habilités spatiales et la rapidité de réaction.

  • Peut permettre de mieux faire face à certaines émotions et de mieux les gérer (par ex. des émotions liées à la séparation, à l’abandon ou à l’isolement).

  • Peut être une occasion d’accroître sa propre expérience de vie et de mieux se « débrouiller » (par ex. en développant un sentiment positif de compétition ou en apprenant à accepter certaines normes et règles sociales).

  • Peut être une aide pour la gestion des contacts sociaux et le travail en équipe.

  • Donne la possibilité d’exprimer symboliquement l’agressivité.

  • Stimule en permettant, par exemple, de relever des défis.

  • Permet d’explorer plusieurs registres identitaires à travers la création de plusieurs avatars.

  • Permet d’inventer des rituels initiatiques nécessaires au passage de l’adolescence à l’âge adulte.

  • Permet d’explorer sa créativité et d’améliorer ses compétences informatiques.

  • Donne la possibilité de vivre des expériences et des activités extraordinaires qui vont au-delà de la réalité quotidienne.

  • Peut être un moyen de mettre entre parenthèses la réalité difficile, complexe et incertaine, le temps d’une séance de jeu.

 

Des études montrent par ailleurs que les jeux vidéo sont actuellement utilisés comme moyens thérapeutiques dans plusieurs domaines différents :

  • Dans le domaine de la physiothérapie et de l’ergothérapie : notamment dans le handicap physique, les troubles des apprentissages ou les perturbations émotionnelles.

  • Dans le domaine de la gestion de la douleur : les jeux vidéo sont utilisés afin de détourner l’attention ou les pensées qui sont normalement focalisées sur la douleur.

  • Dans le domaine de la réhabilitation cognitive.

  • Dans le développement social et communicationnel : chez les personnes ayant des troubles des apprentissages (retard mental ou autisme).

  • Dans les troubles de l’attention et de l’impulsivité : les jeux vidéo sont utilisés comme outils éducationnels.

  • Chez les personnes âgées.

  • En psychothérapie : pour développer les relations, encourager la motivation, exercer des comportements de coopération, exprimer des comportements agressifs virtuels, améliorer l’estime de soi.

  • Dans le domaine de l’assistance sanitaire.

Références :

De Freitas, & Griffiths (2007 ; 2008) ; Griffiths (2005 ; 2008) ; Tisseron (2009)

bandeau bottom CJE - Centre du jeu excessif UNIGE - Université de Genève IMSP - Institut de Médecine Sociale et Préventive CHUV - Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Accepter les Cookies ?